Home » , , , » Grèce Carnet de Voyage #12 - Les plages paradisiaques de Crète

Grèce Carnet de Voyage #12 - Les plages paradisiaques de Crète

Rédigé le mercredi 1 juin 2016

La Crète, cette île parfaite, entre montagnes et eaux turquoises... Plus j'écris des articles sur notre road trip en Grèce et plus je me dis que c'est cette partie du voyage qui m'a le plus émerveillée, je ne pense qu'à une chose depuis notre retour, retourner en Crète !

Trois jours c'est bien trop court pour découvrir cette île, même si nous avions loué une toute mignonne Fiat 500, ce qui nous permettait d'être indépendants dans nos déplacements, nous n'avons pu découvrir que l'ouest de l'île. Nous avons profité de notre dernier jour pour le consacrer à de la farniente. Le soleil et la chaleur étant au rendez-vous c'était p a r f a i t !

Il y a de nombreuses plages en Crète, mais celle que nous ne voulions pas manquer, c'est la célèbre plage de sable rose, nommée Elafonisi. Elle est facilement accessible, en avril le parking était gratuit et la plage quasiment vide bien qu'elle ne soit pas très grande.

Ici c'est parfait pour les enfants et les personnes ne sachant pas nager, car on a pied pendant un bon bout de temps, l'eau est totalement transparente, le sable est rosé c'est tout simplement paradisiaque. Je ne suis pas peu fière de dire que ma première plage de l'année 2016 c'était sur la plage Elafonisi en Crète !

Nous avons ensuite repris le volant direction le nord-ouest de l'île, à Balos Beach ! Cette seconde plage se situe à 1h45 de Elafonissi Beach, cependant, une fois arrivés aux abords de Balos Beach, nous avons eu la surprise de nous trouver face à une route recouvertes de cailloux assez gros ! Nous étions donc obligés, comme tout le monde, de rouler au pas sur une dizaine de kilomètres et donc perdre beaucoup de temps pour arriver au parking de Balos Beach.

Nous sommes finalement arrivés assez tard sur le parking, à savoir que la plage ferme au coucher du soleil et qu'une fois sur le parking il reste une marche de 20 minutes avec une bonne descente (et donc une rude montée), pour arriver jusqu'à la plage...

Face à ce dilemme, nous avons préféré admirer en hauteur la plage et la vue, c'était déjà magnifique, petit regret de ne pas avoir le temps d'accéder à la plage, mais c'était tout de même une belle journée et qu'un au revoir !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.